(S’)aimer

Aujourd’hui je sens que je suis capable d’aimer et d’être aimée…

Auparavant, je ne m’aimais pas, m’acceptais pas, choisissais de ne pas voir mes qualités et capacités, et surtout ne me les mettais pas à profit.
Je ne m’estimais pas, ne méritais pas d’avoir du succès ou d’être aimée…

Imaginer qu’un homme puisse avouer ses sentiments, avec sincérité, à mon égard, me paraissait impossible.
En y pensant, je pleurais.. comme si cela se relevait d’un miracle qu’il puisse sincèrement m’aimer…

Pourquoi m’aimer ?

Je n’avais rien d’extraordinaire, une simple fille (et non femme), qui n’a pas de don en particulier, mignonne certes mais pas un canon hors norme, dans la moyenne, rien de transcendant…

J’avais cherché à être à l’aise dans certains domaines pour plaire à l’autre, pour qu’il ne puisse pas me faire de reproches et qu’il veuille rester avec moi…

Sauf que je faisais tout pour l’autre, pour les autres…
Je cherchais à être aimée par autrui, sauf que j’avais oublié de m’aimer moi-même.

A force de vouloir faire plaisir à tout le monde, je ne me faisais pas plaisir à moi-même… et cela entraîne toujours des répercussions…

Quelque soit la relation, l’intimité, l’échange, la complicité… l’image que je cherchais à donner s’estompait au fil du temps. Malgré ce que certains réussissaient à percevoir en moi, le masque porté jouait très bien son rôle… Celui de me cacher ce potentiel en moi, ces capacités, ces qualités

Avant d’aimer les autres, il est important de s’aimer soi-même

Avoir peur de faire confiance… mais as-tu confiance en toi ?
Pas d’estime des autres… mais t’estimes-tu toi-même ?
Pas de respect ? de communication ? de fidélité ?

Et toi, envers toi-même, comment es-tu ?

Et oui ma Karen, il s’en ait passé des choses, des événements, des relations, de belles relations, des plus dures, de l’espoir, de l’illusion, des faux-semblants, … mais qu’en est-il de ta propre relation ?

Il y a quelques semaines, je parlais de ma non bienveillance, j’en parlais en pleurant ….
Et aujourd’hui, j’ai pu avancer, calmer ou faire taire certaines peurs, diminuer certains blocages, et aujourd’hui… je m’aime !

Il y a encore du travail, et ça se fera sur toute ma vie, mais je m’aime.

J’ai plus confiance en moi, je perçois mieux mon potentiel, j’arrive à me regarder et aimer mon reflet, visage et corps, me trouver sexy, et à me dire que j’ai de la chance d’être dans cette vie avec cette femme-là.

Je ne suis jamais allée jusqu’à me dire que j’irai avec le premier qui voudra de moi mais je ne cherchais pas pour autant, réellement, celui qui correspondra à mes valeurs…
Au contraire, plus un homme s’en rapprochait, plus je cherchais à lui trouver des défauts, alors que j’intensifiais les qualités de ceux qui ne correspondaient pas.

Cela serait dommage d’être heureuse…

Besoin ou envie ?

Je ne voulais pas voir que ce que je m’infligeais à moi-même et ce qui se passait dans mes relations de manière générale, mais surtout sentimentales, avait un rapport.

Je comprends que je n’ai pas besoin de me forcer à faire des efforts, de tout faire pour l’autre, de m’oublier pour qu’il puisse m’aimer, vouloir rester avec moi, vouloir de moi, ne pas vouloir d’une autre…

Aujourd’hui j’arrive enfin à me dire que j’aime déjà ma vie seule, je me sens beaucoup plus épanouie et j’aime ma vie que je suis en train de construire.
Elle est possible à vivre telle qu’elle est, l’arrivée d’autrui sera un bonheur de plus, mais pas une obligation.

Avant, j’avais besoin d’être avec quelqu’un, besoin de combler mon propre manque d’amour, sentir mon importance par un autre…

Maintenant, c’est une envie de partager, d’échanger, de rire, d’aimer… mais pas une nécessité.
Par conséquent, je mettais la responsabilité de mon bonheur dans les mains d’un autre ( et de la pression).

Alors qu’au final, je suis responsable de mon propre bonheur. Chacun l’est.

Aimer et être aimé.e

J’ai appris à m’aimer. Et je me rends compte que je serai capable de dire que j’aime ou j’ai aimé une personne. Faire sortir ma vulnérabilité, qui en fait me rend forte face à mes sentiments.

Et je me sens capable également d’être aimée. De sentir que oui, c’est totalement possible !
Et que oui j’estime que je mérite d’être heureuse, d’être aimée, respectée, et que je vaux quelque chose !
C’est une chance de m’avoir à ses côtés, et que celui qui serait prêt à cela se présentera dans ma vie.

Je me sens beaucoup plus prête à laisser quelqu’un m’aimer, me regarder avec amour, me complimenter (j’avais du mal…), communiquer, échanger, se projeter… oui je sens que c’est possible.

Avant d’aimer, je m’aime
Avant d’être respectée, je me respecte
Avant d’avoir confiance, je me fais confiance

#Jouissezdevotrevie avec amour 💓

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s